«

»

Auvillar 2016

C’est par une très belle journée ensoleillée que l’Association de Sauvegarde du Patrimoine a accompagné 34 participants à la découverte d’Auvillar. Avant de commencer la visite, nous avons fait une halte gourmande au restaurant « Le petit palais ».

Nous remercions Madame Garrigou-Grandchamp qui nous a servi de guide tout au long de l’après-midi, émaillant notre visite d’anecdotes et nous dévoilant quelques secrets sur le patrimoine d’Auvillar.

Auvillar, est une cité gallo-romaine, située sur un éperon rocheux dominant le fleuve. Elle fût rattachée à la couronne de France à l’avènement d’Henri IV en 1589.

Du XVIIe au XIXe siècle, elle doit sa prospérité à deux industries : la faïence, dont le musée possède près de 300 pièces et à la préparation des plumes d’oies utilisées en calligraphie mais son essor fût également lié au transport fluvial, très important à cette époque là.

Depuis 1994, Auvillar est l’un  « des plus beaux villages de France ». Le centre historique est bordé de vieilles maisons du XVe et XVIIIe siècle qui nous mènent à la place couverte par une halle circulaire sur colonnes construite en 1825. C’est la halle aux grains qui conserve des mesures à grains en métal et d’autres taillées dans la pierre de l’ancienne halle.

Auvillar compte plusieurs monuments remarquables comme « La Tour de l’Horloge », qui abrite aujourd’hui le musée de la batellerie, et marque l’entrée de la vieille ville ; « L’église Saint Pierre », ancien prieuré bénédictin des XIIe et XIVe siècle ; « La chapelle Saint Cécile », dédiée aux marins et son quartier du port.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *